Les erreurs sont rarement fatales sauf quand elles impliquent ta mort.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Soren Jefferson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 25/01/2017

MessageSujet: Soren Jefferson Mer 25 Jan - 14:53


Soren Jefferson

On m'a toujours dit qu'il fallait s'ouvrir aux autres, j'en ai fait un métier.


Δ Nom : Jefferson Δ Prénoms : Mary Soren Δ Surnom : Soren, il n'aime pas trop son premier prénom! Δ Âge : 29 ans Δ Nationalité : Anglaise Δ Métier : Gigolo à la retraite, serveur dans un petit restaurant Δ



CARACTÈRE
Mary ou plutôt Soren, comme il se fait appelé, en effet, monsieur n’apprécie pas beaucoup le premier prénom qu’il porte. En effet dans le monde idéal qu’imaginait ses parents, ils voulaient comme deuxième enfant, une fille. C’est un homme assez débraillé mais qui prends soin de son physique. Il semble beaucoup se jouer des conventions sociales et il se considère comme libre-penseur quand il n’a pas l’esprit embué par l’alcool ! En réalité, Soren a un QI supérieur à la moyenne et comme son frère le répète souvent, il gâche son potentiel. Il a des sens très aiguisés et c’est un observateur aguerri, c’est toujours ainsi qu’il a réussi à obtenir ce qu’il voulait des autres. Il n’en reste pas moins qu’il ne prend jamais ses responsabilités au sérieux et semble même les fuir ! C’est un joueur à l’image d’un chat qui ferait joujou avec vos nerfs. Il n’a pas sa langue dans la poche donc s’il a besoin de vous dire quelques choses de désagréable, il n’hésitera pas un instant. Il peut apparaître comme un grossier personnage, n’hésitant pas à rire à une blague particulièrement salé ou à sortir des jeux de mots assez vaseux. Il est aussi inconscient que volage, à croire qu’il n’a pas peur de mourir ! Il a des problèmes assez sévères avec l’autorité de manière général et sa grande passion c’est de nager à contre courant. Pourtant, malgré tout ses défauts, ça reste un type bien dans sa globalité, il n’est pas foncièrement mauvais et il lui arrive de ne pas penser qu’à ses intérêts.


PHYSIQUE
Soren fait dans les 1m80. Ses cheveux mi-long ébènes sont légèrement ondulés, il les attache en queue de cheval la plupart du temps. Il possède un bouc et il lui arrive bien souvent de laisser une barbe de 3 jours, et bizarrement ça lui arrive plus fréquemment quand il a beaucoup bu. Il n’aime pas beaucoup les vêtements de dandy, il affectionne beaucoup plus les vêtements confortables tels que des chemises amples dont les deux premiers boutons auraient sautés. Il a la peau pâle et les yeux gris aciers. Il a un visage assez harmonieux et on le considère plutôt comme un bel homme. Il n’est pas spécialement baraqué à part les parties de jambes en l’air, il est pas un grand pratiquant de sport, ça ne lui empêche pas d’épingler des conquêtes.



HISTOIRE

Lans Jefferson, un homme brun grand au regard sombre, toujours impeccable. Orphelin, il n’a jamais connu ses parents. Il s’est toujours battu pour réussir dans la vie et c’est ce qui a forgé l’esprit combatif. Il était procureur et sa réputation le précédait partout, un homme droit et intransigeant. Ses collègues le surnommaient le bourreau de Londres car il traitait toujours les dossiers particulièrement difficiles et quand il s’occupait d’une affaire, il était rare que l’accusé s’en tire. Il s’était lancé en politique et était devenu vite influant dans les hautes sphères de la société, se faisant des amis bien placés. Ce fut à une soirée qu’il fit la connaissance de ce qui allait être sa future femme.

June McLay, une jeune femme qui était issus de la bourgeoisie, ses parents très croyant, elle avait grandi toute sa scolarité dans un pensionnat catholique. Elle avait toujours cet air innocent qu’avait les jeunes ingénues, les cheveux châtains clairs et une natte en épis de blé. Elle fut vite charmé par Lans, elle n’eut pas de mal à avoir la bénédiction de ses parents, c’était un excellent partie. Un procureur et politicien d’influence.

Le mariage fut très beau, bien évidemment, ils avaient des allures de couple parfait et amoureux. Et à peine 6 mois après, June portait son premier enfant, un garçon qu’ils appelèrent Ashford Percy. En tant que famille parfaite, le second enfant se devait d’être une jolie petite fille.

4 ans après la naissance de l’aîné, ils eurent un fils. Ils le nommèrent tout de même Mary, comme sa défunte grand-mère qui s’était éteins peu de temps avant sa naissance. C’est ainsi que Mary Soren Jefferson vit le jour dans une riche famille de Londres.

Ashford était d’une rare intelligence, très vite repéré par ses instituteurs, il avait beaucoup d’avances sur les autres. Aussi étonnant que cela soit, il semblait que son petit frère était aussi doté d’une fine intelligence hors norme. Perçu comme des surdoués, ils faisaient tous deux la fierté de leurs parents.

Cependant, ce fut à l’âge de 3 ans, que Soren perdit sa mère. Témoin de son meurtre, il ne s’en était jamais remis, le choc l’a fait oublié autant le visage du tueur que celui de sa mère. La version officiel des faits fut qu’elle avait été la victime d’un ancien condamné par Lans qui s’était suicidé peu de temps après. Soren lui même l’avait reconnu,  mais en réalité, le tueur n’était d’autre que son propre père.

En grandissant, tandis qu’Ashford suivait un parcours d’excellence, Soren commença à se détourner de ce même chemin à l’adolescence. Il était intelligent et se servait de ça pour tourner en ridicule ses professeurs. Il avait beaucoup de problème avec l’autorité de manière général.

A 16 ans, il est renvoyé de son école privé, quand la direction apprend qu’il se prostituait au sein de l’établissement, et que parmi ses clients réguliers comptait son professeur de français. Son père ne sachant plus quoi faire de son fils, finissait par l’envoyer dans une école militaire dans l’espoir de le recadrer.

Il y restera jusqu’à sa majorité avant de s’enfuir et de vivre sa propre vie. Pour gagner sa croûte, il devenait gigolo, il avait dans son carnet d’adresse beaucoup d’homme et de femme d’influence et c’est ainsi qu’il fit la connaissance de la belle Cathalinda Conrad. Il semblait charmé par cette belle femme fatale malgré la bague qu’elle avait déjà au doigt, il ne fallu pas bien longtemps pour qu’il devienne son amant. Cathalinda l’aimait mais aux yeux du jeune homme, c’était une vache à lait idéale, elle l’entretenait et vivre dans le luxe lui allait parfaitement, il n’avait plus besoin d’aller faire le trottoir et c’était la situation idéale. Jusqu’au jour où la belle Cathalinda lui annonça qu’elle était enceinte de lui.

A cette nouvelle, comme le beau goujat qu’il était, il préféra disparaître. Voulant se faire discret, aussi parce qu’il s’était attiré les foudres d’une femme dangereuse, il prenait un emploi de serveur dans un petit restaurant, rien de chic, mais qui lui convenait le temps que l’eau coule sous les ponts.  


Revenir en haut Aller en bas

Soren Jefferson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Malicia Jefferson [VALIDEE par Xoumi]
» Rendez-vous d'un soir [Pv Soren] [TERMINE]
» Jefferson VS Roosevelt: La guerre des universiter
» Barthélemy Soren
» Jefferson ♔ Chapelier, fou ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La fistinière dorée  :: Mise en abîme :: Présentation des personnages :: Personnages principaux-