Les erreurs sont rarement fatales sauf quand elles impliquent ta mort.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Et la lumière fut!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

Échec critique

Messages : 3
Date d'inscription : 20/01/2017

MessageSujet: Et la lumière fut! Sam 28 Jan - 21:51


Et la lumière fut!

C'est le commencement.


A une heure avancée de la nuit, un homme sortait à peine d’un bar, alcoolisé et tenant à peine debout. Il croisait la route d’une femme qui sortait d’heures supp’, pressée de regagner son lit pour une nuit de repos méritée. Elle évitait soigneusement cet homme suspect. Ils passaient tous deux devant une jeune femme qui grattait encore les cordes de sa guitare bien qu’elle n’ait personne pour l’écouter.

Alertées par un cri strident qui perça le silence nocturne, les deux jeunes femmes levèrent la tête en direction du bruit. Une ombre jaillit de l’obscurité d’une ruelle. La passante se dirigea vers la ruelle et balaya celle-ci avec la lumière de son téléphone. Une odeur âcre flottait dans l’air et lui prit la gorge. Le faisceau de lumière éclaira une flaque rouge tandis que la guitariste rejoignait l’autre femme. Celle-ci braqua son téléphone sur le corps gisant dans une marre de sang. Elle lâcha son téléphone et se précipita au chevet de l’homme agonisant.

-Il est conscient ! Lança-t-elle à la guitariste.
-Hey...t’as oublié ta guitare...dit l’autre homme alcoolisé.
La guitariste fit pression sur la carotide tandis que la passante cherchait son portable. L’homme ramassa les papiers du blessé.
-Yann...Yann Con...Con...Conrad...Yann Conrad !
-Je vais appeler les secours.

La guitariste recula brusquement. La loque témoin de ce qui venait de se passer, se précipita pour tenter d’apporter une aide désespéramment maladroite.
Il tâtait la plaie et essayait malgré l’ivresse de la comprimer, il avait juste assez de lucidité pour comprendre que la situation lui échappait, il balbutia :

- Y a du sang ! Y va pas bien !

La femme n’avait pas eu le temps de composer le moindre numéro qu’elle revint rapidement vers le mourant, elle écartait les mains de l’homme pour presser les siennes contre la plaie béante à son cou. Elle regardait la guitariste sans comprendre, celle-ci semblait absente, livide. Après un instant, la femme aux lunettes libéra le cou de la victime, son pouls s’était affaibli et avait fini par disparaître.
Elle était encore tremblante d’adrénaline, passant une de ses mains ensanglanté sur son front.
Elle était entrain de se relever, l’homme saoule était encore hagard. Elle le souleva par l’épaule, le tirant de sa rêverie.

- Il est mort.

A cet instant, un passant traversait la rue, sûrement attiré par l’agitation, en voyant cette scène d’horreur, il s’empressait d’appeler la police.

Les forces de l’ordre ne mirent pas longtemps à cerner les lieux, embarquant les trois suspects potentiels, tous couverts du sang de la victime dont le corps était encore tiède. L’homme titubant était mené jusqu’à la voiture avec les deux autres femmes, et il avait finit par vomir sur les chaussures de l’agent qui l’avait aidé à gagner le véhicule.
Revenir en haut Aller en bas

Et la lumière fut!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Obélisque de lumière
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Porteuse de lumière]Akari
» Lumière vacillante : seul face aux glaces !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La fistinière dorée  :: Mise en abîme :: Synopsis-